Archives de catégorie : Divers

Galaktoboureko



Galaktoboureko, le prochain album d’Ödland que nous vous proposons de financer, est un voyage musical sur les rives de la Mer Égée. Nous avions déjà fait un tour d’Europe avec l’album précédent Sankta Lucia grâce à Ulule et au public. Cette fois, nous prenons vraiment le temps de faire une belle escale.
Nos voyages et nos passions nous ont conduit au Rebetiko, musique grecque et turque par excellence : ses couleurs ont teinté tout notre album. Nous avons créé une musique plus chaleureuse, méditerranéenne, à cheval entre Orient etOccident, tout en conservant notre personnalité et notre amour pour la langue française.

GalaktobourekoÖdland‘s next album which you are able to produce, is a musical journey on theAegean Sea shores. The last album Sankta Lucia was a trip around Europe thanks to Ulule and the audience. This time, we stop in a new portfor a while.
Our travels and passions led us to Rebetiko, a Greek and Turkish music: its colors tinged our whole album. We’ve created a hearty and mediterranean music, between East and West, mixed with our own style and our love for French language.

 » Pourquoi un tel titre ? Je n’arrive pas à le prononcer ! « 
Le Galaktoboureko est un gâteau, et déjà une histoire à lui tout seul. Il est le mélange de Galakto(en grec lait) et Börek (en turc pâtisserie), pensez à la Voie lactée, la Galaxie ou au chocolat Galak, et vous verrez c’est tout de suite plus facile. Et pour retenir boureko, mangez des böreks, vous verrez c’est délicieux. Ce gâteau, le Galaktoboureko, représente donc le mariage de deux cultures dans la cuisine, c’est à dire le plaisir, et c’est ce qui nous a plu ! (et bien sûr, le mot est marrant)

« Why such a name? I can’t pronounce it! »
The Galaktoboureko is a cake, full of meanings. It’s made of Galakto (in greek milk) and Börek (a turkish dessert), if you just think about Milky wayGalaxyGalak chocolate, you will feel comfortable with the name. This cake, is a kind of marriage between two cultures, the cooking ones and even more. We like this delightful idea! (and of course the word is funny)

Le Rebetiko quant à lui, est une musique enivrante, mystérieuse, qui cache bien ses secrets. Son histoire est passionnante. Il se transmet oralement et ce fut une aventure de composition pour Lorenzo, qui n’est pas né dans cette tradition. Nous avons donc commencé par rechercher les instruments traditionnels de ce style, en Grèce pendant le tournage de l’album Sankta Lucia, et Lorenzo a ramené dans sa valise bouzouki et baglama. Pendant un an, il a ensuite déchiffré, décodé ce langage à partir de vieux enregistrements (des années 20 aux années 50), comme si ces poètes de la rue étaient ses maîtres.
Et puis l’album est né, riche de ses nouvelles racines. Le groupe Ödland c’est donc Alizée aux chant et ukulélé, Lorenzo aux bouzouki, mandole, baglama, banjoline, cithare et piano ; et enfin Léa auviolon. Pour parfaire notre album, lui ajouter profondeur et magie, nous sommes accompagnés à laflûte par Mélodie et au violoncelle par Lucie.

Rebetiko is an inebrieaiting, mysterious music, hiding many secrets, with a fascinating history. This knowledge is transmitted by word of mouth and it was a composition adventure for Lorenzo, who wasn’t born in this tradition. First we started looking for Rebetiko traditional instruments in Greece, during our Sankta Lucia video tour. Lorenzo brought back bouzouki and baglama in his luggage. Then for a year, he decrypted, decoded this language from old recordings (from the 20s to the 50s) as if these street poets were his masters.
And finally the album came to life, rich with new roots. The Ödland band is composed of Alizée (song and ukulele), Lorenzo (bouzouki, mandola, baglama, manjo, cithar and piano) and Léa (violin). To make it sound perfect, deep and magic, two musicians joined us : Mélodie (flute) and Lucie (cello).



Nous aimons les jolis disques, qui sont autant agréables musicalement que visuellement (et puis à quoi peut bien servir un disque moche ?), c’est pourquoi nous voulons aller encore plus loin que la dernière fois. Nous nous sommes amusés à penser un album en 3D, avec l’ancienne technique des lunettes rouge/cyan. Le résultat est surprenant et charmant, et toutes les photographies de l’album seront en 3D à l’intérieur, accompagnées d’une paire de lunettes offertes pour pouvoir en profiter. Nous avons bien sûr l’intention, comme à chaque fois, de réaliser des clips soignés, mais pour l’instant, il nous faut d’abord produire le disque.

We love nice discs, both nice-sounding and nice-looking (and what’s the point of an ugly disc anyway?), this is why we wanted to go further than last time. We enjoyed creating a 3D album, with the old-school red/cyan glasses technique. The result is exciting and charming, all the album pictures will be in 3D with glasses included. As always we aim at producing music videos with care, but at the moment we first need to release the disc.

Plus d’informations, de photos, de vidéos et de choses fantastiques sur ce projet à cette adresse.
More informations, photographs, videos and amazing stuff about this project on this website.

Publié dans Divers, Photos | 3 commentaires

Premier livre de partitions

Odland-Partitions01

Lorenzo a publié avec Ödland un premier livre de partitions. Il regroupe des morceaux choisis parmi les deux premiers albums Ottocento et Sankta Lucia :
« Je les ai réécrits pour piano seul, ce qui entraîne des différences avec les disques. Sous cette forme, ils sont finalement très proches de la façon dont je les joue pour moi-même, souvent en improvisant.
Ils sont pour moi connectés affectivement à mes chères musiciennes Alizée, Léa et Isabelle avec qui je vis l’aventure Ödland depuis trois ans et grâce à qui j’ai pu expérimenter ce qui figure dans ce livre.
Bien qu’intimidante, l’expérience d’éditer un premier recueil est forcément excitante. Les morceaux s’envolent, je leur souhaite un bon voyage. J’espère que vous prendrez du plaisir à l’étude et à l’interprétation de ces modestes pièces. En composant, j’ai réalisé la moitié du travail. À présent, chers interprètes, amusez-vous et surprenez-moi. »

>Ce livre est dans la boutique d’Ödland…

Odland-Partitions02
Odland-Partitions05
Odland-Partitions06
Odland-Partitions08
Odland-Partitions10
Odland-Partitions03
Odland-Partitions07
Odland-Partitions09
Odland-Partitions11
Odland-Partitions04

Trois extraits :



Publié dans Divers, Vidéos | 3 commentaires

O.K. FROMAGE

titrepp

Après « 10 petits insectes tome 2 : dans le brouillard », dont vous avez pu voir la vidéo d’annonce précédemment et qui reçoit déjà un bon accueil, est sorti un autre livre de Vincent pour clore cette année 2011. Il aimerait vous en parler :

J’ai participé au chouette livre Rue de l’Articho, qui est sorti en librairie en fin d’année aux éditions Thierry Magnier. C’est un imagier des commerces. Le livre se parcourt comme une rue, avec à chaque page tournée une nouvelle vitrine. Chacune des 16 boutiques composant l’ouvrage a été confiée à un illustrateur différent.
On y trouve : Nathalie Lété, Anouk Ricard, Yassine, Arnaud Boutin, Estocafich, Delphine Durand, Lili Scratchy, Postics, Vincent Mathy, Christian Aubrun, Espen Friberg, Benjamin Chaud, Florie Saint-Val, Charles Dutertre, Chamo et moi, donc.

La couverture est de Chamo :
couv-articho-photo
Avec le livre, il y a une liste de courses avec des articles à chercher dans les boutiques !

Je me suis occupé de la fromagerie :
fromagerie-photo
Nous devions tous nous dessiner en commerçant de notre boutique.

Une page de réclame :
reclame-photo

Pour le lancement du livre, certaines boutiques avaient été imprimées en géant sur des bâches afin de reconstituer un peu la rue du livre ! J’ai joué le jeu devant mon illustration :
fromage01
O.K. FROMAGE, « ça pue mais c’est bon ! »

fromage02
Le vrai fromage aux artisous. Le fromage aux artisous est un fromage d’Auvergne avec des petites araignées dessus. C’est très bon. J’en ai dessiné un plein étal au fond à gauche de la boutique.

fromage03
« Haut l’emmental ! »

fromage04
Le brie de Meaux de trop. (On se croirait dans Roger Rabbit, dans celle-ci : il y a ma souris dessinée qui m’aide à braquer mon alter ego cartoon !)

Chaque auteur a également dessiné un artichaut qui a été exposé le soir du lancement. Voici le mien :
artichaut-pianina-web
Les artichauts font de très belles fleurs comme ceci lorsqu’on leur laisse le temps d’éclore…Cette image a été faite avec des feutres dans lesquels on peut souffler pour projeter l’encre sur la feuille, comme l’illustration de l’ananas que je vous ai montré dans un précédent article.

BONUS : voici une image que j’avais dessinée pour le livre mais que j’ai remplacé par une autre plus efficace (voir plus haut) :
allo

A bientôt !

Publié dans Divers | 6 commentaires