Gustave Doré, L’imaginaire au pouvoir

Du 18 février au 11 mai, le musée d’Orsay expose l’œuvre de Gustave Doré. Pour annoncer cet évènement, nous avons réalisé un clip-teaser. Nous avons choisi l’animation afin d’exploiter au mieux l’univers de cet illustre illustrateur. Nous avons représenté un Gustave acrobate, rêveur, visant le sommet, accompagné et aidé de ses personnages imaginaires.

Lorenzo a composé la musique originale et signe avec son groupe Ödland un titre inédit : The golden mountain.

image

Making of the video…

image

image

image image image image image image image image image image image image image image image

image image

Publié dans Vidéos | Laisser un commentaire

Galaktoboureko



Galaktoboureko, le prochain album d’Ödland que nous vous proposons de financer, est un voyage musical sur les rives de la Mer Égée. Nous avions déjà fait un tour d’Europe avec l’album précédent Sankta Lucia grâce à Ulule et au public. Cette fois, nous prenons vraiment le temps de faire une belle escale.
Nos voyages et nos passions nous ont conduit au Rebetiko, musique grecque et turque par excellence : ses couleurs ont teinté tout notre album. Nous avons créé une musique plus chaleureuse, méditerranéenne, à cheval entre Orient etOccident, tout en conservant notre personnalité et notre amour pour la langue française.

GalaktobourekoÖdland‘s next album which you are able to produce, is a musical journey on theAegean Sea shores. The last album Sankta Lucia was a trip around Europe thanks to Ulule and the audience. This time, we stop in a new portfor a while.
Our travels and passions led us to Rebetiko, a Greek and Turkish music: its colors tinged our whole album. We’ve created a hearty and mediterranean music, between East and West, mixed with our own style and our love for French language.

 » Pourquoi un tel titre ? Je n’arrive pas à le prononcer ! « 
Le Galaktoboureko est un gâteau, et déjà une histoire à lui tout seul. Il est le mélange de Galakto(en grec lait) et Börek (en turc pâtisserie), pensez à la Voie lactée, la Galaxie ou au chocolat Galak, et vous verrez c’est tout de suite plus facile. Et pour retenir boureko, mangez des böreks, vous verrez c’est délicieux. Ce gâteau, le Galaktoboureko, représente donc le mariage de deux cultures dans la cuisine, c’est à dire le plaisir, et c’est ce qui nous a plu ! (et bien sûr, le mot est marrant)

« Why such a name? I can’t pronounce it! »
The Galaktoboureko is a cake, full of meanings. It’s made of Galakto (in greek milk) and Börek (a turkish dessert), if you just think about Milky wayGalaxyGalak chocolate, you will feel comfortable with the name. This cake, is a kind of marriage between two cultures, the cooking ones and even more. We like this delightful idea! (and of course the word is funny)

Le Rebetiko quant à lui, est une musique enivrante, mystérieuse, qui cache bien ses secrets. Son histoire est passionnante. Il se transmet oralement et ce fut une aventure de composition pour Lorenzo, qui n’est pas né dans cette tradition. Nous avons donc commencé par rechercher les instruments traditionnels de ce style, en Grèce pendant le tournage de l’album Sankta Lucia, et Lorenzo a ramené dans sa valise bouzouki et baglama. Pendant un an, il a ensuite déchiffré, décodé ce langage à partir de vieux enregistrements (des années 20 aux années 50), comme si ces poètes de la rue étaient ses maîtres.
Et puis l’album est né, riche de ses nouvelles racines. Le groupe Ödland c’est donc Alizée aux chant et ukulélé, Lorenzo aux bouzouki, mandole, baglama, banjoline, cithare et piano ; et enfin Léa auviolon. Pour parfaire notre album, lui ajouter profondeur et magie, nous sommes accompagnés à laflûte par Mélodie et au violoncelle par Lucie.

Rebetiko is an inebrieaiting, mysterious music, hiding many secrets, with a fascinating history. This knowledge is transmitted by word of mouth and it was a composition adventure for Lorenzo, who wasn’t born in this tradition. First we started looking for Rebetiko traditional instruments in Greece, during our Sankta Lucia video tour. Lorenzo brought back bouzouki and baglama in his luggage. Then for a year, he decrypted, decoded this language from old recordings (from the 20s to the 50s) as if these street poets were his masters.
And finally the album came to life, rich with new roots. The Ödland band is composed of Alizée (song and ukulele), Lorenzo (bouzouki, mandola, baglama, manjo, cithar and piano) and Léa (violin). To make it sound perfect, deep and magic, two musicians joined us : Mélodie (flute) and Lucie (cello).



Nous aimons les jolis disques, qui sont autant agréables musicalement que visuellement (et puis à quoi peut bien servir un disque moche ?), c’est pourquoi nous voulons aller encore plus loin que la dernière fois. Nous nous sommes amusés à penser un album en 3D, avec l’ancienne technique des lunettes rouge/cyan. Le résultat est surprenant et charmant, et toutes les photographies de l’album seront en 3D à l’intérieur, accompagnées d’une paire de lunettes offertes pour pouvoir en profiter. Nous avons bien sûr l’intention, comme à chaque fois, de réaliser des clips soignés, mais pour l’instant, il nous faut d’abord produire le disque.

We love nice discs, both nice-sounding and nice-looking (and what’s the point of an ugly disc anyway?), this is why we wanted to go further than last time. We enjoyed creating a 3D album, with the old-school red/cyan glasses technique. The result is exciting and charming, all the album pictures will be in 3D with glasses included. As always we aim at producing music videos with care, but at the moment we first need to release the disc.

Plus d’informations, de photos, de vidéos et de choses fantastiques sur ce projet à cette adresse.
More informations, photographs, videos and amazing stuff about this project on this website.

Publié dans Divers, Photos | 3 commentaires

Le Cabinet des Sciences curieuses

Nous exposerons à Paris tous les deux des travaux différents chez Michel Lagarde (13 rue Bouchardon, dans le 10e).
Venez au vernissage le 19 décembre à 19h, c’est aussi l’occasion de découvrir les superbes créations de Maïssa Toulet, et de se rencontrer.

Publié dans Exposition | 3 commentaires